En création

ANDROMAQUE (UN AMOUR FOU)

De Jean Racine 
Mise en scène de Matthieu Cruciani
Création : 29 juin 2017
Production :  The Party
Coproduction : La Comédie de Saint-Étienne – CDN, Département de la Loire / Estival de la Bâtie 
Avec le soutien :  du Département de la Loire, de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Ville de Saint-Étienne, de la SPEDIDAM et La Scène nationale de Chambéry 

AVEC
Émilie Capliez,
Arnaud Bichon, 
Lamya Regragui, 
Philippe Smith,
Jean-Baptiste Verquin,
Mattéo Zimmermann, 
Christel Zubillaga

COLLABORATION ARTISTIQUE
Tunde Deak 

SON
Clément Vercelletto 

VIDÉO
Stéphan Castang 

SCÉNOGRAPHIE ET LUMIÈRE
Nicolas Marie 

COSTUMES
Fred Cambier 

RÉGIE SON ET VIDÉO
Arnaud Olivier

RÉGIE PLATEAU ET RÉGIE GÉNÉRALE 
Philippe Lambert

RÉGIE LUMIERES
Victor Mandin

DURÉE
2h10

 

© Jean-Antoine Raveyre

L'Histoire

Après la guerre de Troie, au cours de laquelle Achille a tué Hector, la femme de ce dernier, Andromaque, est réduite à l’état de prisonnière avec son fils Astyanax par Pyrrhus, fils d’Achille. Pyrrhus tombe amoureux d’elle alors qu’il doit en principe épouser Hermione, la fille du roi de Sparte Ménélas et d’Hélène.
La structure est celle d’une chaîne amoureuse à sens unique : Oreste aime Hermione, qui veut plaire à Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime son fils Astyanax et son mari Hector qui est mort. L’arrivée d’Oreste à la cour de Pyrrhus marque le déclenchement d’une réaction qui, de maille en maille, va faire exploser la chaîne en la disloquant. 
Tragédie où politique et passion s’affrontent, l'Andromaque de Jean Racine met en scène des filles et des fils de héros en la folle révolution qu’ils mènent dans leur propre palais. 

Le Spectacle

Lors de recherches sur l’œuvre de Racine, Matthieu Cruciani découvre L’Amour fou, le film que Jacques Rivette tourna en 1968 dans le souffle de fraîcheur et de liberté formelle de la Nouvelle Vague. C’est un véritable coup de coeur. Séduit par le perpétuel va-et-vient entre le travail des répétitions et la vie privée des protagonistes, Matthieu Cruciani désire à son tour approcher son Andromaque dans un dispositif similaire à celui du film. Il emprunte ainsi plusieurs procédés au cinéaste comme certains éléments de la scénographie, les agencements vidéo et sonore, l’entremêlement des alexandrins et de scènes plus libres et bien entendu le principe d’une troupe en répétition. Cette mise en abyme éclaire de manière surprenante les enjeux et la poétique de la pièce de Racine. Tel un révélateur, elle actualise et questionne l’oeuvre tout en enjoignant les comédiens de se situer par rapport à elle. La pièce de Racine nous est livrée dans son intégralité à travers l’autoportrait engagé d’un groupe, d’une génération tout entière, dans le monde trouble qui les accueille.

© Nicolas Marie

« De la destruction de l’ancienne Loi [...], Pyrrhus veut tirer non seulement un nouvel ordre d’action, mais aussi une nouvelle administration du temps, qui ne sera plus fondée sur le retour immuable des vengeances. [...] Ce qui est cherché frénétiquement, c’est le bonheur, ce n’est pas la gloire, la réalité de la possession amoureuse, non sa sublimation. »

Roland Barthes, Sur Racine. 

Les dates du spectacle

Estival de La Bâtie d’Urfé 
du 29 juin au 1er juillet 2017
CREATION


Espace Malraux, Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie
du 29 novembre au 1er décembre 2017

La Comédie de Saint-Etienne, Centre dramatique national
du 12 au 15 décembre 2017

Les Scènes du Jura, Scène nationale 
du 18 au 19 décembre 2017

Le Préau, Centre dramatique régional de Basse-Normandie - Vire
18 janvier 2018

Centre culturel le Rive Gauche - Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray
23 janvier 2018 

Théâtre Dijon-Bourgogne - Centre dramatique national
du 30 janvier au 3 février 2018

Galerie

© Nicolas Marie

© Jean-Antoine Raveyre

© Jean-Antoine Raveyre

© Jean-Antoine Raveyre

© Jean-Antoine Raveyre