Autres projets

Autres projets

©Doriane Vallon

Nous autres

Ce projet a concerné 8 jeunes garçons et filles âgés de 12 à 15 ans et s’était déroulé dans le cadre d’un partenariat entre la compagnie The Party, le centre socioculturel Espace Boris Vian, la Comédie de Saint-Étienne. Durant six mois, les jeunes ont pu assister à une répétition puis à une représentation du spectacle Rapport sur moi mis en scène par Matthieu Cruciani. La seconde étape du projet a consisté à embarquer les jeunes dans un processus de création théâtrale, accompagnés par deux metteurs en scène, Matthieu Cruciani et Emilie Capliez et d’un musicien, Clément Vercelleto. Trois semaines de stage ont ainsi permis à ces jeunes de bâtir un spectacle de rue de 25 minutes sur la base de leurs souvenirs et de chansons de leur choix. Nous autres est alors né et a été représenté à deux reprises à Saint-Étienne (29 juin et 4 juillet 2012) avant de se poser sur les places d’Avignon, du 16 au 25 juillet 2012, dans le cadre du festival. Une captation vidéo a été réalisée par Doriane Vallon et présentée aux jeunes, à leurs familles et aux partenaires du projet, lors d’une soirée à l’Espace Boris Vian, le 21 septembre 2012.

La Pumelle

Court métrage écrit par François Bégaudeau et joués par 7 adolescents stéphanois dont 

la projection a eu lieu à La Comédie de St Etienne le 17 décembre 2013.

A l’origine il y a une compagnie associée à la Comédie de Saint-Etienne, The Party, emmenée par Emilie Capliez et Matthieu Cruciani.

A l’origine, il y aussi une structure d’éducation populaire, le centre socioculturel Espace Boris Vian, qui conduit depuis plusieurs années des projets d’action culturelle et d’éducation artistique.

Une première collaboration embarque 8 adolescents dans un projet qui les propulsent au festival d’Avignon en juillet 2012.

Puis c’est le temps d’une rencontre inoubliable, celle avec l’auteur François Begaudeau, celui qui sait parler des jeunes, qui prend le temps de les écouter,  qui sait écrire sur eux, et qui a bousculé le festival de Cannes en 2008, avec entre les murs.

Des week-end de discussion, des essais devant la caméra de Hélène Robert et Jeremy Perrin, des ballades dans Saint-Etienne, la ville, leur ville….des rencontres, des regards, des mots qui sont les leurs, d’autres empruntés à l’auteur.

De novembre 2012 à juillet 2013, les prises de vue se succèdent, l’histoire prend forme, les jeunes garçons s’investissent, s’interrogent, se mettent à explorer cette ville qui les a vu grandir.

La pumelle est née ….

©Hélène Robert

©Hélène Robert

L'âge d'or

Suite au film La Pumelle, la collaboration avec L’espace Boris Vian se poursuit. Les mêmes jeunes participent comme « intervenants » à des actions culturelles autour de la mémoire et des secrets en présence de personnes du troisième âge et des demandeurs d’emploi. Il s’agit d’un projet sur la transmission qui allie plusieurs disciplines artistiques (théâtre, photographie, écriture) avec des adolescents déjà impliqués dans les actions culturelles précédentes portées par l’Espace Boris Vian et la Compagnie.

L’élargissement des publics dans une logique intergénérationnelle (Résidence Chavanelle, collège Gambetta, personnes en insertion sociale...) a enrichi fortement cette création théâtrale. Ce travail s’est fait auprès de différentes populations par le biais d’une part du spectacle vivant puis par celui de l’édition d’un ouvrage, recueil d’expériences, d’émotions et d’instantanés, qui sera édité pour la fête du livre 2015.

De septembre 2013 à juin 2014, une trentaine de personnes, tout âge confondu, ont participé à un projet inédit. Cette troisième collaboration s’appuye sur la création Moby Dick, pour recueillir la parole des participants qui sont aussi bien des adhérents, des habitants du quartier, des résidents de la maison de retraite, des collégiens, des jeunes adhérents de l’Espace Boris Vian, des demandeurs d’emploi et des  porteurs de projets en insertion professionnelle.

La question que nous nous sommes podés est de savoir ce que nous pouvons inventer ensemble, avec ces publics, qui génère un processus de création et qui ait du sens pour eux. Il nous semble important, compte-tenu de la spécificité des participants, que le processus en question puisse être relié à des moments de partage, de vivre ensemble, festifs et ludiques.D’autre part, le projet a visé aussi à faire se rencontrer les habitants du quartier Chavanelle-Saint Roch dans l’espace public qui constitue leurs lieux de vie (les places, les jardins, les cours d’école, ...) mais également l’espace de l’intime (appartement, lieux insolites). L’objectif a surtout été de proposer un projet qui valorise l’engagement de chacun dans une action de création collective. Un espace qui mise sur l’estime de soi, l’écoute, la reconnaissance de la différence ou de la ressemblance avec l’autre

Notre Moby Dick

Projet de partenariat entre La Compagnie The Party, l’Éducation Nationale, La Fondation Casino et La Comédie de Saint-Étienne – Saison 2013-2014

En lien avec la création de Moby Dick à La Comédie de Saint Etienne, l’équipe artistique de la compagnie est intervenu sur plusieurs semaines sur le territoire de Saint Just en Chevalet et des communes limitrophes. Avec les élèves des écoles primaires présentes sur la communauté de commune, la Cie a réécrit le spectacle Moby Dick (une centaine d’enfants ont participé à cette aventure).

Celui ci a été présenté à Saint Just en Chevalet et à La Comédie de Saint Etienne début juin 2014.

Un projet artistique mené sur trois saisons et financé par la Fondation Casino dans sa volonté de soutenir et développer l’éducation artistique dans les quartiers éloignés de la culture, en zone rurale ou en zone urbaine. Ce projet concerne une centaine d’élèves des 5 écoles primaires de Saint-Just-en-Chevalet, La Tuilière, Crémeaux, Champoly et Moulins-Chérier faisant partie de la circonscription de Roanne-centre.

Les ateliers se sont déroulées durant trois semaines entre le mois d’avril et le mois de mai 2014. Durant cette période, chacune des écoles a un intervenant artistique attitré qui anime des ateliers de pratique
théâtrale en classe.

Ce projet mené dans le cadre du dispositif « Artiste à l’école » de la Fondation d’entreprise Casino dont l’aide budgétaire accompagne l’ambition de l’inspection académique d’offrir à tous les élèves une éducation artistique et culturelle de qualité et ouverte sur la création contemporaine, dans le cadre des directives du Ministère de l’Education Nationale incitant au développement de l’éducation artistique et culturelle dans les écoles primaires et les collèges.

©Dieudonné

©Marie Kuzma

Enfances

Projet de partenariat entre La Compagnie The Party, l’Éducation Nationale, La Fondation Casino et La Comédie de Saint-Étienne – Saison 2012-2013

Un projet artistique mené sur trois saisons et financé par la Fondation Casino dans sa volonté de soutenir et développer l’éducation artistique dans les quartiers éloignés de la culture, en zone rurale ou en zone urbaine. Ce projet concerne les 5 écoles primaires de Saint-Just-en-Chevalet, La Tuilière, Crémeaux, Champoly et Moulins-Chérier faisant partie de la circonscription de Roanne-centre.
114 élèves du CE1 au CM2 de ces écoles travaillent avec la compagnie The Party et Marion Aubert, auteure.

Les ateliers se déroulent durant trois semaines entre le mois de mars et le mois d’avril 2013. Durant cette période, chacune des écoles a un intervenant artistique attitré qui anime des ateliers de pratique théâtrale en classe.
Présente durant la première semaine d’atelier, l’auteure Marion Aubert rencontre et interroge chacun des enfants en vue d’écrire une courte pièce sur mesure, pour le projet, à partir des paroles des élèves sur leur vie dans leurs villages.

A l’issue de la première semaine de résidence, La compagnie The Party propose une courte pièce ; cette création servant surtout de prétexte à la rencontre et à la présentation de son univers artistique aux familles des enfants impliqués dans le projet.

Rencontre-spectacle : le samedi 23 mars à 15h et 17h à l’Association Passerelle 109 à Champoly.

Restitution des ateliers: le vendredi 19 avril 2013 à 10h30 et 14h à la salle des fêtes de Crémeaux.

Ce projet mené dans le cadre du dispositif « Artiste à l’école » de la Fondation d’entreprise Casino dont l’aide budgétaire accompagne l’ambition de l’inspection académique d’offrir à tous les élèves une éducation artistique et culturelle de qualité et ouverte sur la création contemporaine, dans le cadre des directives du Ministère de l’Education Nationale incitant au développement de l’éducation artistique et culturelle dans les écoles primaires et les collèges.

Le grand ensemble

Projet en partenariat avec l’Hôpital Privé de la Loire (HPL) de Saint-Étienne – 2012-13

Un projet artistique est mené sur trois saisons, en collaboration avec La Comédie de Saint-Etienne, pour fêter les 10 ans d’implantation (en février 2015) de l’Hôpital Privé de la Loire dans le quartier Beaulieu Montchovet (sur l’emplacement de l’ancienne « Muraille de Chine »).
Dès l’automne 2012, la Compagnie The Party a travaillé sur le terrain à la rencontre du quartier, de ses habitants, du réseau associatif local et du personnel hospitalier. Cette collecte de témoignages, mais aussi de sons et d’images, leur fournit la matière première pour créer une exposition vivante et interactive. Fruit d’une collaboration pluridisciplinaire (plasticiens, musiciens, auteurs,comédiens et metteur en scène), ce travail propose un regard neuf, pluriel et artistique sur ce quartier stéphanois.
A partir des paroles récoltées, Marion Aubert, auteure, s’est penchée quant à elle à l’écriture d’une pièce. Des ateliers de pratique théâtrale débuteront alors avec les comédiens de la Compagnie The Party autour de ce texte. Ils se sont conclu par une représentation, réunissant sur scène amateurs et professionnels, pour les 10 ans du HPL.

+ Vernissage-performance : le vendredi 26 avril 2013 à 19h30, les samedi 27 et dimanche 28 avril 2013 à 16h à la Salle de l’Atrium (HPL - 39 boulevard de la Palle - 42000 Saint-Etienne).

+ Exposition indépendante : du 30 avril au 26 mai 2013.

©Aurélie Petrel

©Jean-Louis Fernandez

École de la comédie

En 2012, Matthieu Cruciani par le biais de la compagnie THE PARTY a été sollicité par l’École de la comédie pour animer un stage de cinq semaines auprès des élèves de la promotion 25 de l’École autour des textes Marat-Sade de Peter Weiss et La mort de Danton de Georg Büchner.

En 2013, Matthieu Cruciani par le biais de la compagnie THE PARTY a été sollicité par l’École de la comédie pour animer un stage de cinq semaines auprès des élèves de la promotion 26 de l’École autour des textes Modane de Fabrice Melquiot et de L’éveil du printemps de Frank Wedekind.

Dans le cadre de l’édition 2013 de la Fête du Livre de Saint Etienne, Émilie Capliez est sollicitée par l’École de la Comédie du 14 au 20 octobre 2013 pour préparer et animer les ouvertures publiques au Bar de l’Estade de La Comédie - CDN de Saint Etienne qui se sont déroulées du 17 au 20 octobre 2013. Ces journées furent ponctuées de rencontres et de lectures avec des auteurs anciens élèves de l’École de La Comédie. Les journées de préparation en amont ont eu lieu les 14 au 16 octobre 2013 à La Comédie de Saint-Etienne.

A cette occasion fût présentée la forme légère mise en scène par Matthieu Cruciani Le monde est un ours,écrit par François Bégaudeau et interprétée par Sharif Andoura, Marion Aubert, Philippe Durand et Cédric Veschambre.

Dans le cadre de l’édition 2014 de la Fête du Livre de Saint Etienne, Émilie Capliez est sollicitée par le biais de la compagnie THE PARTY par l’École de la Comédie pour préparer et animer des Lectures publique intitulées Pages Blanches à La Comédie - CDN de Saint Etienne qui se sont déroulées du 17 au 20 octobre 2014. Ces rencontres lectures furent animées par les élèves de la promotion 26 de l’École de la Comédie en présence des auteurs Sabien Revillet, Stéphane Jaubertie, Samira Sedira et Boris Le Roy.

En novembre 2014, Émilie Capliez est sollicitée par le biais de la compagnie THE PARTY pour animer un stage de cinq semaines auprès des élèves de la promotion 27 de l’École autour du Conte d’Hiver de Shakespeare.